','

'); } ?>

A+ Élève administrateur territorial




Les administrateurs territoriaux exercent leurs fonctions dans les services des régions, des départements, des communes de plus de 40 000 habitants et dans les offices publics d’habitations à loyer modéré de plus de 10 000 logements. Ils peuvent également exercer dans les établissements publics locaux assimilés à une commune de plus de 40 000 habitants. Ils sont placés sous l’autorité des directeurs généraux et directeurs généraux adjoints des services, des secrétaires généraux, secrétaires généraux adjoints, directeurs et directeurs adjoints de ces collectivités ou établissements.

Dans ces collectivités et établissements, ils sont chargés de préparer et de mettre en oeuvre les décisions des autorités territoriales. Ils assurent des tâches de conception et d’encadrement. Ils peuvent se voir confier des missions, des études ou des fonctions comportant des responsabilités particulières, notamment dans les domaines administratif, financier, juridique, sanitaire et social ainsi que dans les domaines des ressources humaines, du développement économique, social et culturel.

Ils ont vocation à diriger ou à coordonner les activités de plusieurs bureaux, d’un service ou d’un groupe de services.

Ils peuvent occuper l’emploi de directeur général des services de communes de plus de 40 000 habitants ou diriger les services d’un établissement public local assimilé à une commune de plus de 40 000 habitants. Ils peuvent également occuper l’emploi de directeur général adjoint des services de communes de plus de 40 000 habitants ou établissements publics locaux assimilés à une commune de plus de 40 000 habitants. Ils peuvent également occuper les emplois de directeur général des services ou de directeur général adjoint des services des mairies d’arrondissement ou de groupe d’arrondissements des communes de Lyon et de Marseille assimilés à des communes de plus de 40 000 habitants.



Par avancement d’échelon
Le grade d’administrateur comprend neuf échelons. Le grade d’administrateur hors classe comprend sept échelons. L’avancement d’un échelon à l’autre s’effectue selon une durée maximale à minimale précisée par les grilles indiciaires de chaque grade. Cet avancement est plus ou moins rapide selon la notation annuelle et la valeur professionnelle de l’agent, appréciées notamment en fonction de ses aptitudes générales, de son efficacité, de ses qualités d’encadrement et de son sens des relations humaines.

Les administrateurs territoriaux recrutés par la voie du troisième concours sont, lorsqu’ils sont titularisés, classés au 5e échelon du grade d’administrateur avec une reprise d’ancienneté de six mois.

Par avancement de grade
Peuvent être nommés administrateurs hors classe, après inscription sur un tableau d’avancement, les administrateurs qui satisfont aux deux conditions suivantes :

Avoir atteint au moins le 6e échelon et justifier d’au moins quatre ans de services effectifs accomplis dans le grade d’administrateur.
Avoir occupé pendant au moins deux ans, au titre d’une période de mobilité, en position d’activité ou de détachement, dans les services de l’Etat ou de ses établissements ou des établissements hospitaliers ou dans une collectivité ou un établissement autre que celle ou celui qui a procédé à leur recrutement dans le cadre d’emplois des administrateurs territoriaux,
soit un emploi correspondant au grade d’administrateur,

soit l’un des emplois fonctionnels mentionnés à l’article 6 du décret nº 87-1101 du 30 décembre 1987 portant dispositions statutaires particulières à certains emplois administratifs de direction des collectivités territoriales et des établissements publics locaux assimilés.

Ne peuvent être pris en compte les services accomplis dans un établissement relevant de la collectivité ou de l’établissement qui a procédé au recrutement ainsi que les services accomplis dans la collectivité de rattachement ou l’un de ses établissements lorsque le recrutement a été effectué par l’un des établissements de cette collectivité.

Par mobilité
Les administrateurs territoriaux ne peuvent pas être promus dans un autre cadre d’emplois de la fonction publique territoriale dans la mesure où leur cadre d’emplois est le plus élevé dans la filière administrative. Ils peuvent en revanche accéder par concours interne, sous condition d’ancienneté, à certains corps de l’Etat et à l’Ecole nationale d’administration.



123t.fr

Les informations mises gratuitement à votre disposition sur cette page peuvent contenir, malgré toute notre attention, des erreurs de saisies, des omissions, des erreurs techniques ou autres. Ces informations peuvent également contenir des données qui ne sont pas complètes, précises ou pas encore mises à jour. Veuillez nous en excuser et nous le signaler. Pensez à vérifier vos recherches en utilisant le site www.legifrance.fr.
'.$sql.'
'.mysql_error()); // on fait une boucle qui va faire un tour pour chaque enregistrement while($data = mysql_fetch_assoc($req)) { // on affiche les informations de l'enregistrement en cours echo "

"; echo $data["VALMENSEUROS"]; echo " € * "; echo "

"; } ?> - Evolution du point d'indice
- Dernières augmentations du point d'indice